Avec des mises en page toujours plus créatives et une expérience de navigation au plus près des utilisateurs, le web design en 2018 poussera les styles et techniques actuelles encore plus loin.

Les concepteurs de site web ; UX, UI et web designers, vont devoir privilégier les mobiles, qui va être un gros enjeu en 2018. D’autres défis devront être relevés pour répondre aux standards en vigueur. Notamment, les interfaces se plieront toujours plus aux contraintes d’ergonomie.

Les éléments graphiques vont être toujours plus personnalisés et « accrocheurs » afin de faciliter davantage les interactions et l’accès aux contenus.

2018 amène quelques nouveautés mais cette année sera globalement dans la continuité des interactions et styles graphiques précédents.

Des mises en page asymétriques et des compositions ouvertes

Sans doute un nouveau champ de possibilités pour innover dans la mise en page et la navigation des sites. Les compositions asymétriques peuvent bousculer les normes actuelles et attirer davantage l’attention des utilisateurs.

L’asymétrie crée des relations plus complexes entre les éléments et donne des résultats visuels plus intéressants.

Aujourd’hui de nombreux formats d’écrans et de nombreuses résolutions sont utilisés pour consulter les sites Internet. Les compositions ouvertes, si elles sont correctement intégrées, peuvent améliorer l’inter-opérabilité.

Avec les design ouverts, les images et les textes évoluent librement et peuvent sembler suspendus dans la page ; Les élément flottent et se chevauchent pour composer un ensemble aéré et dynamique.

Bien que contraignants pour l’intégration et le responsive, les « design ouverts » pourront être facilités avec CSS grid et enrichis par des interactions au scroll.

La fin du flat design

Le flat design apparu en 2014, a perdu rapidement sa popularité. Les long-shadow, illustrations simplistes et autres éléments graphiques se font plus rares et laissent la place à un compromis graphique plus équilibré.

Semi Flat Design ShadowsLa notion de flat design fera toujours référence, mais en 2018 nous parlerons plus « semi-flat » car le design web ne sera ni trop simple, ni trop compliqué.

Les ombres sont donc définitivement revenues dans nos interfaces, certainement grâce à Google et son Material Design qui a réintroduit subtilement ce type d’effet.

Outre l’aspect esthétique, l’intérêt des ombres portées diffuses est de hiérarchiser visuellement les éléments et créer un graphisme immersif.

Les glitchs

Tendances Web Design 2018 Les glitchs sont des effets de distorsion digitals qui ont pour but de déstructurer visuellement une photo.

En déformant les couches RGB, en ajoutant des effets de couleur, de pixelisation ou de rotation, vous obtenez des images très « graphiques ».

A l’instar des filtres photo classiques, les glitchs transforment une image banale en tout autre chose.

Visitez https://getmosh.io pour créer vos propres images « glitch » sans utiliser Photoshop.

Un design minimaliste

La simplicité et l’espace sont des notions incontournables dans le web design moderne. En 2018, nous verrons toujours des présentations épurées basées sur des photos et des typographies impactantes. De même les micro-animations participeront à engager les utilisateurs sans perturber la navigation.

Cette tendance s’explique car un design épuré permet à l’utilisateur de réaliser des actions plus rapidement. De plus les pages trop chargées en fonctionnalités rendent les utilisateurs confus et la navigation anarchique.

Les sites web en 2018 devront répondre rapidement aux attentes des utilisateurs et organiser les contenus efficacement.

Le mobile à privilégier

Le design adaptatif est plus que jamais d’actualité. Le trafic et les recherches mobiles seront encore en augmentation en 2018. De plus, avec le mobile-first index, Google donnera plus d’importance aux versions mobiles.

Vérifier dès maintenant la compatibilité mobile de votre site en allant sur le site test de google 

Il faudra donc penser à optimiser en priorité les contenus et les interactions sur mobile. Ces usages sont bien différents du desktop et les professionnels de l’UX design et du marketing devront apporter davantage d’attention à ces contraintes.

Il y a aura donc probablement de nouvelles interactions pour améliorer la navigation. Par exemple des éléments persistants, des interactions avec les menus ou des notifications contextuelles. Les possibilités sont vastes et nul doute que nous les explorerons en 2018 !

En conclusion

Le web design en 2018 ne sera peut-être pas révolutionnaire mais réservera sans doute quelques surprises ! Avec de nouvelles possibilités en CSS et JS, la créativité des designers aura de quoi s’exprimer.

Par ailleurs, l’intégration et l’aspect responsive deviennent de plus en plus importants pour répondre aux contraintes d’inter-opérabilité. L’usabilité et l’aspect technique seront de réels défis.

Cet article n’ayant pas vocation à être exhaustif, il y a bien d’autres tendances qui pourront émerger cette année.

Nous aurons l’occasion d’en parler sur ce blog. En attendant, je vous invite à réagir en commentaire et vous souhaite une belle année 2018 !